Pages

dimanche 12 juillet 2009

Où boire une bière à Fès : le bar du MAS

Acheter de l'alcool à Fès est très facile; comme dans les autres grandes villes du Maroc, on peut s'en procurer dans presque tous les supermarchés, dans les magasins d'alcools, et dans certaines épiceries.
Mais boire un verre dans un endroit agréable ? Pas si évident.

D'abord, il faut exclure la plupart des bars des hôtels, ou pour touristes, parce que c'est cher. Et qu'en plus c'est souvent pas là où il y a la meilleure ambiance.

Ensuite, parce que le Maroc est un pays musulman, et que l'alcool y est tabou. Attention, ça ne veut pas dire que personne n'en boit. Juste que, à l'exception d'un certain milieu aisé et occidentalisé, on ne boit pas d'alcool en famille, et pas pendant les repas. Autant dire qu'on ne vient pas dans les bars juste pour boire un verre ou deux, mais plutôt pour finir la soirée sous la table, et le porte-monnaie vide (vraiment, je pense que boire un ou deux verres seulement dans un bar marocain est considéré comme une insulte par le propriétaire). L'ambiance dans les bars est donc souvent... très très glauque (et il n'y a que des hommes).

Les choses sont différentes à Casa ou à Rabat, ou, j'imagine, à Marrakech. Mais Fès est une ville plus traditionnelle, et la vie nocturne n'est pas très développée.

Mais on trouve quand même quelques endroits sympas.

Le premier où je vous emmène : le bar du MAS.

Le MAS, je sais pas si vous connaissez, c'est un club de sport fassi. Son activité la plus connue est le foot.
Mais ils font aussi d'autres choses au MAS.
1. Ils jouent à la pétanque.
2. Ils vendent de la bière.

Le club est financé par la vente d'alcool dans le bar. En plus, l'état leur permet de vendre de l'alcool détaxé. C'est donc le bar le moins cher de Fès. Et il n'est pas réservé qu'aux membres du club.

Au bar du MAS, on boit une bière (10 dirhams) ou de vin (la bouteille de Guerrouane est à 65 dirhams) en regardant les membres du club jouer à la pétanque, dans une cour plantée d'arbres.
Il y a aussi les familles de chats qui peuplent le bar, les vendeurs d'amandes, les tajines de kefta délicieux (30 dirhams), et les lampadaires qui ressemblent à des lampions dans les arbres.


Venez y faire un tour, ça vaut le coup.






Je connais pas l'adresse. C'est dans la rue de l'institut français. En arrivant de la Fiat, il faut continuer tout droit, et c'est à gauche, dans un angle. Attention, il y a plusieurs bars dans le club, dont certains où, croyez-moi, il vaut mieux ne pas aller. Prenez l'entrée principale, dans un angle.

3 commentaires:

znags a dit…

on a encore vu fred a la télé marocaine hier , c'est une super star dis donc !! a quand les spots publicitaires ?

Marie a dit…

Cher Znags,
Superstar, n'exagérons rien... j'espère que l'émission vous a plu. Pas de pubs pour l'instant, mais Fred a fait la voix-off d'un documentaire (sur le marathon des sables).

Alexis a dit…

J'ai comme l'impression qu'il faut en profiter pendant que c'est ouvert !
Quant à moi, je me suis encore fait eu… c'est mouloud et j'ai pas fait le plein avant que ça ferme ! Arrrgh !

(au fait, je me suis vu dans le blogroll, merci, c'est sympa !)