Pages

dimanche 7 février 2010

Fès : une ville qui se métamorphose

Marcher dans les rues de Fès, c'est parfois un peu triste.

Comme Marrakesh il y a quelque temps, Fès vit en ce moment une métamorphose - à cause du tourisme, de la croissance économique de ces dernières -avant la crise-, de l'exode rural.


On construit donc des centres commerciaux, des golfs, des supermarchés, des quartiers résidentiels de luxe - et aussi, des banlieues immenses, pour les classes moyennes et les familles plus modestes.

La médina n'est pas épargnée par ce mouvement, on répare les maisons, on nettoie les rues, et les hôtels et maisons d'hôtes prolifèrent.

Au centre-ville, où j'habite, les vieilles villas et les immeubles de l'époque coloniale tombent les uns après les autres, et sont remplacées par des immeubles tout blancs.
C'est vrai qu'il n'y a pas, comme à Casablanca, de chefs-d'oeuvre de l'architecture du début du siècle. Juste des petits bâtiments qui donnent au centre-ville un air de petite ville de province. Difficile de croire, en marchant dans l'avenue Mohammed V, qu'il y a plus d'un million d'habitants à Fès.

Et même si certains immeubles sont complètement délabrés et insalubres, c'est vraiment dommage qu'il n'y ait pas de plan d'urbanisation permettant d'éviter ces destructions.

Un immeuble sur l'avenue Slaoui, en 2005.

Fès 2005

Et le même endroit, cinq ans plus tard.

Fès, 2010

Cette maison, toujours photographiée en 2005, a continué son délabrement tranquillement.

Fès 2005

La même en 2010 :

Fès, ville nouvelle, 2010



Et quand à la belle maison décrépie (et hantée ?) qui se trouvait en face de la CTM, dans l'Atlas, eh bien trop tard, je n'ai pas pris de photo - et elle a disparu.

Quartier de l'Atlas, Fès


Ici, du tout neuf :


Fès 2010


Et là, du très vieux.




Fès, ville nouvelles, 2010

Fès 2004

4 commentaires:

kiki a dit…

J'ai remarqué le même phénomène à Oujda : apparition de grandes avenues bordées d'immeubles et un look de + en + européen, avec leur suédois à eux KITEA, les centres commerciaux et les banques ...
Ne soyons pas trop négatif, la ville a pris un coup de propre et parait plus pimpante avec des plantations d'arbres et de fleurs (arrosées à grand renfort de camion citerne) ... mais attention à ne pas tout raser....

Anonyme a dit…

drôle d'effet en regardant ses images de Fès quand on n'a plus en tête que des fragments sépias, fin des années soixante-dix... L'avenue Hassan II avec ses séguias et ses palmiers, le Boulevard Mohammed V que l'on parcourait de la vieille poste coloniale à la brasserie du Trianon sans doute disparue aujourd'hui. C'est beau comme un souvenir.

ThierryKarine a dit…

Bravo pour ces belles images d'un pays qui m'est très cher.
www.chiloedream.canalblog.com
Amitiés.

Marie a dit…

@ kiki, comme vous dites, c'est quand même sympa d'avoir une ville propre ! je reconnais (mon appart à Fès est situé dans un de ces immeubles tout neuf, et c'est bien agréable...)
@ anonyme: merci pour votre beau commentaire; vous semblez en avoir, des souvenirs du Maroc
@ThierryKarine; Merci !