Pages

dimanche 2 novembre 2008

Si j'avais des ailes

Bloquée dans un hôtel au confort spartiate, au centre ville de Fès, obligée d’aller travailler (vous vous rendez compte ?), éloignée de ma maison par la pluie qui ne cesse de tomber, mon esprit vagabonde pourtant souvent du côté d’Ouled Emgatel.

 Et si j’avais des ailes, je verrais peut-être…

 

les choux et les salades que j’ai plantés avant la pluie pousser, pousser…

 

un gecko hanter la maison la nuit

les habitants discrets du jardin faire leur travail

moins discrètes, les dindes, terrorisant tout ce qui bouge

les moutons de notre petit voisin, trop près de notre maison (ils adorent notre jardin…)

... et le petit Mioche, dans ses entreprises absurdes...

1 commentaire:

adsi04 a dit…

Bonjour Marie,

Magnifiques photos, gentillesse des voisins, dureté du climat,la nature reste la plus forte, mais avant goût de bonheur quand même .
j'ai lu les 3/4 de ce blog en anglais avant de découvrir la version frenchie.J'ai l'impression d'en connaître un peu plus sur vous... et je reviendrais.
Bon retour prochain à la maison!
Dominique, amoureux du Maroc
http://scorpio72.blogspirit.com/