Pages

jeudi 5 février 2009

Entre deux averses

On file à Ouled Emgatel et on se rend compte que tout est toujours aussi beau.

Que la maison souffre toujours, mais qu’on l’a bien soignée.

Qu'un tout petit ruisseau est né près de la maison.

Bien sûr, il y a plein de  trous dans notre toit… 

Mais on a aussi ça.

C’est pas si mal.

2 commentaires:

mulungu a dit…

Ma maison,

en Lorraine,

où je vis,

de temps à autre,

voyageur

de l'imaginaire,

est un navire

amarré

à la rue.

Michel Conrad

http://michel.conrad.googlepages.com/

Envoyé par Serge ;-)

Anonyme a dit…

Bonjour Marie,
toi qui aime les belles images de la vraie vie, cours voir ce blog si tu ne le connais pas:
http://balladeegyptienne.blogspirit.com/
Très heureux d"admirer à nouveau ouled emgatel...
Dominique