Pages

lundi 28 juillet 2008

SOS Villages d'enfants : une belle découverte

Il y a quelques semaines, Fred a fait une formation dans un village d’enfants SOS, et j’ai pensé que c’était l’occasion de vous faire découvrir cette formidable organisation.



SOS Villages d’enfants accueille des enfants abandonnés. Dans le village, tout repose sur les « mamans », des femmes dont le travail est d’élever les enfants. Une atmosphère familiale est recréée : chaque « maman » dispose d’une maison de 5 pièces et d’un jardin, les fratries sont accueillies ensemble, et durant tout leur séjour dans le village les enfants vivront avec la même maman. Durant la journée les enfants vont à l’école ou au jardin d’enfants, et les mamans peuvent souffler un peu ! – puisqu’elles s’occupent chacune de 8 enfants quand même…



Le travail de maman est un véritable engagement. Evidemment, elles ont des vacances et des jours de congés, et elles partent en retraite quand elles ont une cinquantaine d’années. Mais elles doivent s’engager à rester dans le même village pendant toute leur vie professionnelle… et à renoncer à se marier. Souvent, leurs familles ne comprennent pas le choix de ces femmes. Au Maroc, l’adoption n’existe pas – légalement –, et la notion de « famille d’accueil » non plus.

Comme tout ça est une grande responsabilité, le recrutement est sévère et les futures mamans sont ensuite formées, pendant quasiment un an, au centre de formation de Dar Bouazza. C’est là où Fred est intervenu : il a appris à une vingtaine de jeunes femmes à raconter des histoires aux enfants. Mais les formations sont très diverses : couture, psychologie, cuisine, pédagogie, etc. Comme un nouveau Village va s’ouvrir à Agadir ces jours-ci, toute une nouvelle promotion de mamans entre en exercice. On pense à elles !

Mais l’action de l’association ne se limite pas à accueillir les enfants. Elle s’occupe d’eux quand ils quittent le village pour faire des études ou faire un apprentissage, et met des appartements et des chambres à leur disposition. L’association fait également beaucoup pour éviter l’abandon et met en place des centres dans les grandes villes pour accueillir les jeunes mères.

Le plus étonnant est le Village en lui-même. Il est situé près de Dar Bouazza, au sud de Casablanca, dans une région où résidences de luxe destinées aux riches Casablancais se multiplient, délogeant les habitants des bidonvilles, et côtoyant champs couverts de sacs en plastiques et dépôts d’ordures.

Au milieu de cette urbanisation folle et de la pauvreté ordinaire, le Village d’enfants est une belle oasis.


Devant le village d’enfants de Dar Bouazza, même l’herbe est plus verte.


Les maisons sont grandes, confortables, et la végétation magnifique.




Et les enfants, me direz-vous ? On a passé beaucoup plus de temps avec les mamans, mais on en a rencontré quelques-uns quand même…


Merci encore à toute l’équipe du Village SOS de Dar Bouazza pour son accueil et sa gentillesse, et spécialement à Fatima, la responsable du centre de formation, qui nous a tout expliqué sur les Villages SOS.


SOS Villages d'enfants : http://www.villages-enfants.asso.fr/10-home/10-10_home.asp

et également SOS Villages d'enfants Maroc : http://www.vesosmaroc.org/

Aucun commentaire: