Pages

dimanche 17 mai 2009

Un petit-déjeuner à Casablanca

Quand on va à Casablanca, on a nos petites habitudes. On prend un hôtel près du Marché Central, on va chez Zara, on mange une glace dans la rue, et on va acheter des DVD à la médina.

Notre habitude la plus abordable est celle de prendre le déjeuner dans les laiteries qui bordent le marché central. Au Maroc, une laiterie est une petite boutique qui vent toutes sortes de gâteaux, de yaourts et de sandwichs, et où sont préparés jus de fruits à base de lait et boissons chaudes.

Les laiteries du Marché Central sont particulièrement agréables, parce qu’elles situées au cœur du centre ville de Casablanca, dont l’architecture coloniale est magnifique. On prend son petit-déjeuner au milieu des lycées et des employés du centre ville, en observant le spectacle de la rue. C’est vraiment dépaysant quand on vient de Fès, qui parait si calme et provinciale à côté de tout ce remue- ménage.

Ensuite, c’est sans doute le petit déjeuner le moins cher de Casablanca. Le jus d’orange coûte 5 dirhams (50 centimes d’euro), la verveine (pour Fred, on avait fait la fête la veille) est à 2 dirhams (20 centimes). On prend aussi des petits pains, et, pour Fred, un sandwich au kiri.

La dernière particularité de ces laiteries, c’est qu’elles sont ouvertes très tard dans la nuit. Quand vous sortez d’un bar à deux heures du matin, rien de plus agréable pour conclure la soirée qu’une petite verveine à la laiterie du Marché Central de Casa… (en plus il faut bien ça pour s’endormir quand on dort dans les hôtels ultra bruyants du centre ville).

2 commentaires:

Dominique a dit…

Marie,
pourrais -tu mettre ta photo d'un panier de fruits ou de légumes de saison pour un montant de 10€ sur ce blog?

http://www.abarcelone.com/

merci de jouer

mario a dit…

je suis plutôt Vache qui rit que Kiri!
Tout ce qu'un enfant doit prendre en laitage dans une petit triangle sous papier argenté!