Pages

mercredi 20 février 2008

La terre sous nos pieds

Il pleut, ça y est, depuis 2 jours, et apparemment c'est pas près de s'arrêter. Ici, ça rend les gens heureux. L'année dernière fut une année de sécheresse, mais cette année s'annonce plus clémente pour les agriculteurs. "C'est pas de l'eau qui tombe, c'est de l'argent" nous ont dit les ouvriers.
La pluie va permettre aux paysans de répandre de l'azote dans leurs champs. Oui, c'est vrai, ça pollue... mais ils attendaient tous ce moment. Maintenant, parait-il, il pourrait ne pas pleuvoir jusqu'à l'été.

Avec la pluie le paysage se transforme. En une semaine, le blé va pousser d'une dizaine de centimètres. Nos arbres font de nouvelles feuilles de jour en jour.
Mais ce qui retient le plus l'attention, quand il pleut ici, c'est la terre. Elle est très argileuse, et elle se met à coller sous vos semelles comme pas possible.
Voilà ce que ça donne (en version light, car ça peut être vraiment pire) :

Il y a un mot ici pour désigner ces mottes de terre collées sous les pieds, un mot qui n'existe pas à Fès, puisqu'évidemment les gens n'ont pas ce problème là-bas. On appelle ça tommuen.

Les chiens aussi ont des tommuen sous leurs pattes.



C'est super rigolo, ça leur fait des pattes palmées, mais ils ne sont pas très contents. Ils n'arrivent pas à s'en débarrasser et ça leur donne froid.


Mais la pluie a quand même ses amateurs.

Aucun commentaire: