Pages

mercredi 13 février 2008

Souks du Maroc : Souk du Mardi

Au départ, ce gros bourg marocain était un simple village où était organisé chaque semaine un grand marché.
Le souk rassemble à la fois des vendeurs venant des grandes villes, qui vont de souk en souk, et des petits producteurs locaux.

Arrivée dans le souk. Les gens viennent de toute la région dans ces camionnettes.


Comme chez Ikéa on peut s'y meubler...


... ou acheter tout un tas de trucs d'occasion.


Avec le palmier nain, qui fait 70 centimètres de haut et dont les palmes sont extrêmement résistantes, on fait des nattes, des paniers...


...et le bardâa, un bât pour les ânes ou les mules :


Et oui! ça a donné notre mot français barda.


Le seyer, qui sert à séparer le grain de blé de la bale.


Ces tamis-là sont pour la farine.



Les guerouat, avec lesquelles on transporte l'eau du puits, sont faites en pneu.



Mais il y a aussi plein de trucs et de bidules de toutes les couleurs.























Dans le coin des bouchers, un rémouleur.




Ah tiens, ça, on en a acheté. Ce sont des graines de plantes qui se plantent en ce moment, à la mi-février : melon, courgettes, concombres.


Tout ce tohu-bohu est vraiment épuisant... On peut s'arrêter un peu, pour manger par exemple un sfenj, un beignet de pâte à pain.


Ou alors on peut carrément aller s'assoir à la buvette.



Il y a aussi bien sûr les vendeurs d'eau, histoire de se désaltérer avant de prendre la route.



1 commentaire:

amandine a dit…

Marie... je suis completement plongee dans ton blog depuis une heure... ca fait rever ! De superbes photos et des textes vraiment interessants et instructifs... quelle reussite ! J'aimerais etre aussi assidue sur le notre, nous l'avons cree il y a 5 mois et il y a je crois 2 articles dessus ;-) c'est drole de voir ou nous en sommes toutes les 2 alors qu'on est partie du meme endroit ! On peut dire qu'on a prit des chemins quelque peu differents... En tous cas j'admire tout ce que vous faites Fred et toi, quelle beau projet et quelle qualite de vie ! Vous etes les bienvenus a LA quand vous voulez pour un depaysement assure... c'est l'extreme inverse ici. Au pays de la consommation on travaille comme des dingues pour se payer un tas de trucs inutiles... et en plus on se plait vraiment bien... on doit etre maboules, a moins que ce soit le soleil qui tappe trop fort ici... Gros bisous ! Amandine et Brice